Dimanche 6 avril, réveil à 8h car j’ai rendez-vous à 9h30 à Bastille avec la rennaise Olivia. On s’est déjà rencontrée à la Corrida d’Issy et autour d’une bolée de cidre avec d’autres runners. Cette fois, on est là pour encourager des amis marathoniens. C’est le marathon de Paris, 40 000 personnes ont décidé de courir 42,195 km! Et ils ont besoin d’être encouragés.

0

Pour nous aussi c’est le marathon : rdv à 9h30 au km5 à Bastille, au km19 à Porte de Charenton, puis au km30 à Radio France. Il fait beau et c’est la foule des grands jours, autant sur le parcours que sur le bas côté.

En arrivant, timides encouragements de ma part. Puis on se prend au jeu, les coureurs nous sourient, certains nous demandent d’y aller franchement alors on y va « Allezzzz », « Bravoooo » et on applaudit autant que possible !

IMG_8346

Il y a de tous les styles parmi les coureurs, des jeunes, des plus âgés (jusqu’à 86 ans), des coureurs masqués, déguisés, des visages crispés ou souriants, d’autres ont des messages à faire passer… Quoi qu’il en soit, tous ont quand même l’air de vivre un grand moment. Et voilà qu’on aperçoit Audrey et Marvin, on est quand même surtout là pour eux. 5km après le départ, ils ont la pêche et sont rayonnants! Allez hop on file à Charenton.

breton

On retrouve les mêmes qui défilent, le soleil est là, il commence à faire légèrement chaud, parfait pour nous mais avec une vingtaine de km dans les pattes ça doit être autre chose… On voit Eugénie, véritable accro du running! On lui hurle dessus pour être sûre qu’elle nous entend malgré ses écouteurs. Un beau sourire et ça y est  elle file, elle à l’air sereine! On papote, on papote et là Audrey nous surprend! Oh merde, on a failli la rater, on se reprend, on surveille, faudrait pas louper l’amoureux d’Olivia. On le voit arriver de loin, il est moins souriant qu’au départ, quelques douleurs qui commencent à se réveiller. On l’encourage, et hop cette on fois on file vers Radio France.

IMG_8339

Après 30 kilomètres de course à pieds, les visages ne sont plus les mêmes. Certains marchent, trottinent, s’arrêtent, repartent. On en voit qui abandonnent en pleurs, une violente crampe, une vive douleur. Les supporters sont toujours là, il y a de la musique, un animateur, tout est fait pour les aider à tenir encore, c’est une vraie fête!

IMG_8304

IMG_8340

Olivia se prépare, elle a prévu de faire les 12 derniers km avec Marvin. On reconnait les mêmes visages, toujours dans le même ordre. Ce monsieur avec son panneau de demande en mariage (j’espère qu’elle a dit oui), la dame avec son poulpe sur la tête, l’autre déguisé en banane (wtf?), Globule et Plaquette qui courent pour l’association Laurette Fugain, et là on voit Audrey, elle a l’air énervée. Le ton a changé, elle espère voir quelqu’un qu’elle ne semble pas voir. Les supporters, ça compte visiblement! On s’inquiète un peu pour elle mais elle ne lâche rien, elle continue son chemin bien sûr. Et on voit Marvin. Aïe, il arrive en marchant, il a l’air d’avoir mal, Olivia sera là pour le soutenir car il reste encore 12km ! Ils repartent en trottinant.

IMG_8358

Je me retrouve seule, je pensais rentrer car il est déjà plus de 13h… Mais ce serait comme faire la pâte d’un gâteau et ne pas être là au moment de le manger! Je suis gourmande donc je reste. Et je file Porte Dauphine pour me poster quelques centaines de mètres avant l’arrivée. Les derniers km sont évidemment les plus difficiles, et les plus longs. Je suis restée pas loin d’une heure toute seule à encourager des milliers de coureurs épuisés, mais à qui il ne restaient plus que 300 mètres avant d’être marathonien, finisher comme on dit. J’ai vu Audrey qui en a chié (après 42km on peut le dire) mais qui était tout près du but! J’ai vu tellement de personnes pleurer en voyant qu’ils étaient si près de l’arrivée, que je l’admets bien volontiers, j’ai versé quelques larmes pour eux moi aussi. Et j’ai vu Marvin, et Olivia, légèrement en retrait quand elle m’a vu, comme si elle ne voulait pas lui voler son marathon, comme pour dire « c’est lui le héros, je ne fais que l’accompagner »!

O&M42

Voilà, je suis allée encourager ces marathoniens en me disant ça va être sympa de passer y faire un tour. Je suis revenue plus de 6 heures après, convaincue que courir un marathon est loin d’être simplement une épreuve physique, l’essentiel se jouant dans la tête, et chamboulée d’avoir vue tant d’émotions sur les visages de ces 40 000 coureurs.

Quelques chiffres en passant (source):

L’éthiopien Kenenisa Bekele est arrivé premier en 2h 05mn 04s.

Le dernier a mis 7h 32mn 57s.

40 783 partants pour 39 115 classés.

Temps moyen 4h14 (hommes 4h08 ; femmes 4h34).

20% de femmes seulement.

Âge moyen des participants 40 ans.

Et quelques photos :

Km5, au-delà de la belle affiche, regardez comme ils sont frais!

1

Km19, un peu plus rouges mais toujours très actifs.

2

Km30, le mur?

IMG_8345

Km42, marche pour pas mal d’entre eux, regain d’énergie pour d’autres.

IMG_8362

Ah ces anglais!

  IMG_8328

Hier, ma cousine m’a envoyé cette photo vintage.

Tasdecrepes

Mais si, soyez attentif et vous constaterez que cette photo devant le « Tas de crêpes » à Trégastel il y a quelques années à bien un rapport avec mon post !

Publicités